• Inscription
  • Connexion

Angèle

Romanello - bender

Métier :
Etudes de psychologie, formatrice et accompagnatrice en insertion socioprofessionnelle

Biographie: Non renseigné

Adresse :
Tel :

025

Favoris

17

Questions

17

Réponses

Un hommage à john taylor
Articles / Nouveautés / Un hommage à john taylor
83 VUES
Partagez et gagnez 0.25 €

Le pianiste virtuose de 72 ans a été emporté par une crise cardiaque alors qu'il participait à la 6e édition du Saveurs Jazz Festival dans le Maine-et-Loire.


John Taylor en répétition pour le 21e édition du festival Paris jazz au Parc floral de Paris le 07 juin 2015.

Ce serait une belle mort, si John Taylor ne laissait pas deux familles éplorées, la sienne et celle du jazz. Le musicien de 72 ans, a été victime d'un infarctus alors qu'il participait à un concert en compagnie du quartet de Stéphane Kerecki, vendredi 17 juillet, dans le cadre du Saveurs Jazz Festival de Segré, dans le Maine-et-Loire. "Carol, l’épouse de John Taylor, nous a fait part du décès de son mari samedi 18 juillet", ont indiqué les organisateurs du festival dans un communiqué.

Né en 1942 à Manchester, le pianiste avait découvert le jazz sur les mélodies d' Oscar Peterson et autre Bill Evans. Dès 1969, il se lance dans une carrière musicale aux côtés des saxophonistes anglais John Surman et Alan Skidmore. Sa carrière aussi prolifique qu'éclectique croisera la route de nombreux musiciens dont: Lee Konitz, Gil Evans, Kenny Wheeler, Norma Winstone...etc. Entre free jazz et harmonies plus feutrées, le pianiste à la renommée européenne restera dans les mémoires pour avoir réinventé accords et sonorités du jazz contemporain.

Dans les années 70, il accompagne la chanteuse Cleo Laine et devient l’un des pianistes habituels du club londonien Ronnie Scott’s. En 1977, il forme le groupe Azimuth avec Norma Winstone et Kenny Wheeler et publie plusieurs enregistrements sur le label ECM. Dans les années 80, il se produit avec Jan Garbarek, Enrico Rava, Lee Konitz mais aussi avec le chanteur populaire David Sylvian. Il est par la suite à la tête de trios avec Joey Baron et Marc Johnson puis avec Kenny Wheeler et Charlie Haden. Largement influencé par la musique classique, son jeu se caractérise par une maitrise rythmique et un vocabulaire harmonique en droite lignée de Bill Evans et Gil Evans. La veille de sa master class, John Taylor se produira au sein du quartet “Nouvelle Vague“ de Stéphane Kerecki.

Son style

Le style de piano unique de Taylor appuie sur l'ensemble de la palette de jazz et est influencé par la musique classique. Son approche est caractérisée par une sensibilité rythmique et harmonique sophistiquées et avancées. Rythmiquement, il est un spécialiste de mètres asymétriques et à employer des "tambours" motifs sur le clavier. Harmoniquement, il a considérablement développé et élargi le vocabulaire harmonique de musiciens tels que Bill Evans et Gil Evans . 

Taylor était professeur de piano jazz au Collège de Musique de Cologne à partir de 1993, et est devenu un maître de conférences en jazz à l' Université de York en 2005.

Taylor a été marié à la chanteuse de jazz Norma Winstone à partir de 1972 jusqu'à leur divorce; le couple a eu deux fils qui sont aussi des musiciens.  Leo Taylor est un batteur qui joue avec le groupe de rock indie The Invisible tandis Alex Taylor est un chanteur / compositeur. Taylor épousa plus tard à amour d'enfance Carol Weston, qui a duré pendant le reste de sa vie

Cité de la musique et de la danse à Strasbourg où il fait un master class en janvier 2015 en partenariat avec Jazzdor, festival de jazz de Strasbourg. http://www.jazzdor.com/